bannieres

Maxime MARTEL

Maxime Martel2

Doctorant en droit, mon projet de recherche porte sur l'influence des phénomènes migratoires contemporains sur la théorie de l'État telle que conceptualisée en droit international public. L'approche adoptée vise à conduire à la déconstruction du concept d'État tel que systématisé par les auteurs positivistes du droit international public dans le but de répondre aux nouveaux phénomènes migratoires. Afin de permettre de déconstruire les développements du paradigme dominant positiviste, j'utilise une perspective critique pluridisciplinaire. 


Domaines de spécialisation: Droits des migrations; Réfugiés ; Théorie de l'État; Droit international public.