bannieres

Vincent ROMANI

Romani VPolitologue et arabisant, Vincent Romani a suivi un cursus de science politique jusqu'à la thèse de doctorat à l'Institut de Recherches et d'Études sur les Mondes Arabes et Musulmans (CNRS) et l'Institut d'Études Politiques (Université Paul Cézanne), à Aix-en-Provence (France). Dans ce cadre et depuis 2000, il a vécu huit années en Syrie, Territoires occupés palestiniens et Égypte.
L'enquête de terrain et l'immersion constituent son approche privilégiée et qualitative ; il mobilise pour ses recherches et ses enseignements les disciplines des sciences sociales qui analysent les phénomènes et luttes politiques, sans égards aux frontières disciplinaires. Il privilégie les approches critiques et intersectionnelles (notamment féministes et décoloniales).
Ses projets de recherche actuels et ceux à développer à moyen terme cadrent idéalement avec le projet scientifique général du CRIEC, portant sur les questions de diversité au Canada. Depuis près d’un an, il travaille à plusieurs niveaux sur les rapports politiques entre savoirs scientifiques et études critiques de la blanchité notamment au Canada et aux États-Unis.

Courriel: romani.vincent@uqam.ca 

Laurie GAGNON-BOUCHARD

Laurie GBLaurie Gagnon Bouchard est étudiante à la maîtrise en sociologie à l’UQAM. Elle s’intéresse particulièrement aux enjeux liés à la justice sociale et souhaite mettre en pratique une perspective matérialiste et intersectionnelle. Formée au baccalauréat en science politique à l’Université Laval, ses recherches portent sur la violence politique et les divers mécanismes d’exclusion sociale des groupes racisés. Elle a notamment collaboré au CRIEC lors du colloque international et interdisciplinaire pour étudiants et nouveaux chercheurs de 2016 sur le thème « Immigration, diversité ethnoculturelle et citoyenneté ». Dans le cadre de ce colloque, elle a présenté un travail théorique ayant pour titre « la ségrégation spatiale d’un groupe racisé comme point culminant de l’exclusion sociale ».

Courriel : lauriegbouchard@gmail.com 

Nahima CHIKOC BARREDA

Nahima Chikoc BarredaNahima Chikoc Barreda est une juriste spécialisée dans le domaine du droit privé et familial. Inscrite dans le programme de maîtrise en droit et société (option avec mémoire), son champ de recherche concerne l'étude de la notion de la vulnérabilité à partir d'une approche interdisciplinaire. Ses intérêts professionnels et académiques sont axés sur la promotion au niveau juridique et social des droits des personnes vulnérables, telles les personnes âgées et les personnes handicapées. Son sujet de recherche souligne le besoin de respecter l’autonomie décisionnelle des majeurs vulnérables pour assurer leur bien-être et le plein exercice de leurs libertés individuelles.

Elle a fait partie du comité scientifique du 19e Colloque pour étudiants et jeunes diplômés (organisé par le CEETUM de l'Université de Montréal), dans lequel elle a évalué la pertinence et la qualité des communications reçues. Elle a collaboré aussi en tant qu'assistante de recherche,   avec sa directrice de recherche, la prof. Anne Saris (membre régulière du CRIEC).

Courriel: chikoc_barreda.nahima@courrier.uqam.ca

Saadatou ABDOULKARIM

Saadatou Abdoulkarim

Saadatou Abdoulkarim est étudiante au doctorat en sociologie. Son projet de recherche porte sur les expériences des femmes dans la trajectoire migratoire Sud/Nord, abordée sous l'angle des rapports sociaux de sexe. Sa recherche empirique portera sur le cas des femmes originaires d'Afrique de l'ouest installées à Montréal. Afin de saisir les complexités de leur situation à l'intersection de plusieurs sytèmes de domination (patriarcat, impérialisme, néocolonialisme, racisme), elle utilise une perspective théorique féministe matérialiste et post/décoloniale.

Courriel: abdoulkarim.saadatou@courrier.uqam.ca

Leila BENHADJOUDJA

Leila BenhadjoudjaLeila Benhadjoudja est Professeure adjointe à l’École d’études sociologiques et anthropologiques de l’Université d’Ottawa. Ses champs d'intérêt en recherche portent sur les théories féministes postcoloniales, la sociologie de l’Islam, la sociologie du racisme et les relations interethniques.   Elle travaille pour le moment sur des projets de recherche où elle s’intéresse aux questions liées à l’intersection de la race/genre/sexualité et classe, et à l’articulation de la citoyenneté dans un contexte de racisation des communautés musulmanes au Canada.

Ses travaux contribuent au développement des axes de recherche 2 Citoyenneté, droit(s) et processus de subjectivation et d’assujettissement et 4 Intégration, exclusions, et processus identitaires du CRIEC.

Courriel: lbenhadj@uottawa.ca

Dalia GESUALDI-FECTEAU

Dalia Gesualdi FecteauDepuis ses études doctorales, Dalia Gesualdi Fecteau s’intéresse aux conditions de travail avec lesquelles composent les travailleurs étrangers temporaires. Sa thèse de doctorat visait à mieux comprendre de quelle façon et dans quel contexte les travailleurs agricoles guatémaltèques embauchés via le « Volet agricole » du Programme des travailleurs étrangers temporaires avaient recours aux protections prévues par le droit du travail. Dans sa thèse, elle propose un traitement des politiques publiques dans la perspective de leurs effets juridiques et échafaude une grille d’analyse de l’effectivité du droit du travail. Dans le prolongement de ces travaux, elle effectue présentement une recherche de terrain visant à cartographier les pratiques de recrutement avec lesquelles ces travailleurs composent.

Ses travaux s’insèrent dans l’Axe de recherche 3 du CRIEC -  L’insertion des immigrants dans les espaces du travail et les organisations.

Courriel: gesualdi-fecteau.dalia@uqam.ca

Anne-Sophie CALINON

Anne Sophie Calinon

Depuis 2002, Anne-Sophie Calinon mène des recherches dans lesquelles elle tente de conceptualiser le rapport dialogique entre des dimensions « macro » et le « micro » des espaces appréhendés comme générateurs et lieux de discours investis par les individus plurilingues migrants. Elle confronte cette réflexion théorique à plusieurs terrains de recherche aux dimensions variables (la ville de Montréal ou l’espace migratoire francophone constitué par le Maghreb, la France et le Québec par exemple), plusieurs formes de mobilité (spatiale, sociale et linguistique) et plusieurs publics (migrants économiques ou étudiants internationaux). Son travail sur les langues et les discours dans les situations de mobilité s’organise en confrontant les discours (les discours politiques, médiatiques, scientifiques ou sociaux circulants) aux pratiques et aux représentations des individus et en s’intéressant particulièrement aux espaces interstitiels comme lieux de contacts de langues et de cultures qui structurent les espaces vécus ou représentés.

La dimension à la fois « micro » et l’inscription dans le champ de la sociolinguistique de ses recherches apportent un éclairage complémentaire aux travaux menés au CRIEC et particulièrement ceux de l’axe 3 L’insertion des immigrants dans les espaces du travail et les organisations.

Courriel: annesophie.calinon@gmail.com

Sophie HAMISULTANE

Sofi3.JPG

Sophie Hamisultane est diplômée en sociologie de l’Université Paris 7- Denis-Diderot (Laboratoire de changement social et politique). Durant sa thèse portant sur les processus de construction identitaire des descendants de migrants, elle est venue s’installer au Canada (Québec) pour examiner, d’un pays à l’autre, les implications des ancrages socio-historiques, des normativités des sociétés mondialisées et de la  transmission intergénérationnelle dans les rapports d’interculturalité et dans la fragilisation du lien social. Elle a réalisé deux post-doctorats avec l’équipe METISS (Migration, ethnicité dans les interventions des services sociaux et de santé) et a obtenu une bourse du Fond de recherche du Québec, Société et Culture (FRQSC) sur l’articulation complexe des dimensions (endogène, sociale et historique) qui agissent le sujet, descendant de migrants, dans des situations d’intervention avec un public également issu de l’immigration. Elle est, actuellement, professeure associée au département de sociologie de l’UQAM, chargée de cours, membre chercheure collaboratrice de METISS, membre du bureau du CR19 en sociologie clinique de l’AISLF (Association internationale de sociologie en langue française), membre du bureau du RT16 en sociologie clinique de l’AFS (Association française de sociologie). 

 

Courriel: hamisultane.sophie@uqam.ca

 

Feuillets d’information

 2017 - 2016

2017

Les femmes laurentiennes : Portrait socioéconomique et stratégies pour répondre à leurs besoins

1. Réalités des femmes de Saint-Laurent : une analyse intersectionnelle

Par Emmélia Blais-Dowdy, Sarah Paquet et Alexandre Duchesne

Sous la direction de
Leila Celis, Professeure, Département de sociologie, UQAM et Codirectrice du CRIEC

Rapport de recherche paru dans les Cahiers du CRIEC en mars 2017

Synthèse historique et enjeux contemporains des politiques d’immigration canadiennes

Par Camille Bonenfant ; Salima Djerroud ; Linda Guerry ; Alla Lebedeva ; Rainer Ricardo ; Andréanne Thibault

Sous la direction de
Anne-Marie D’Aoust, Professeure régulière, Département de science politique, UQAM et Directrice du CRIEC

Rapport de recherche à paraître dans les Cahiers du CRIEC le 22 février 2017

2016

Colloque international et interdisciplinaire 2016 pour étudiants et nouveaux chercheurs : Immigration, diversité ethnoculturelle et citoyenneté

Laurie Gagnon Bouchard La ségrégation spatiale d’un groupe racisé comme point culminant de l’exclusion sociale

Adèle Garnier Impact des arrangements institutionnels d’admission et d’insertion sur le parcours professionnel des réfugiés

Elsa Vigneau Discours de sécuritisation de l’immigration au canada : étude de la presse, 1998-2015

Appels à communications

2017

Vendredi 3 mars 2017

Colloque international et interdisciplinaire 2017 pour étudiants et nouveaux chercheurs : Immigration, diversité ethnoculturelle et citoyenneté
Vendredi 28 avril 2017

Appel de communications
Formulaire

Date limite pour recevoir les propositions : 3 mars 2017, 17 heures

Vendredi 10 février 2017

Appel à communications - « Transformer le silence en paroles et en actes » : enjeux de construction des savoirs et de transmission dans les groupes marginalisés

Problématique

Dans le cadre du congrès de l'ACFAS du 11 mai 2017

Date limite pour recevoir les propositions: 10 février 2017

2016

Prolongation - Vendredi 25 novembre 2016

Dimanche 20 novembre 2016

Atelier
Appel à communication - La gestion des flux financiers et des personnes : comment repenser les infrastructures de sécurité ?

Problématique
Formulaire

Dans le cadre du Congrès annuel de la Société québécoise de science politique 2017: Flux et Frontières. Réponses politiques et identitaires

Date limite pour recevoir les propositions: 20 novembre 2016   

Vendredi 11 novembre 2016

Colloque
Appel à communication - Déplacement et hospitalité : acteurs et enjeux

Problématique

Date limite pour recevoir les propositions: 11 novembre 2016, 17 heures.

Partenaires:
CRIieim